Champs Electromagnétiques aux Clayes-sous-Bois

Champs Electromagnétiques aux Clayes-sous-Bois

Depuis le 7 avril, 18 capteurs ont été installés sur le site des Clayes qui est dorénavant considéré par le GAST(*) Ile de France comme un cluster : le nombre de cas de gliomes dépasse largement le nombre de cas standard par un ratio de 16.

Il s’agit de capteurs de type observatoire des ondes à large bande qui permettent de surveiller au cours du temps l’évolution du niveau d’exposition liée au déploiement du parc d’antennes et à l’augmentation de l’utilisation du réseau.

Une moyenne des mesures est calculée sur une durée de 6 minutes pendant 2 heures, à différents moments de la journée et de la nuit. Les données capturées sont envoyées sur le site de supervision d’EXEM. Il faut noter que la limite est de 28v/m pour les émissions de radiocommunication diffusées par les antennes de téléphonie ou équivalents et de 87v/m pour les ondes diffusées par Linky.

Le traitement sur des nouvelles données sera examiné en étape 3 de l’étude GAST (selon le planning des prochaines échéances). Actuellement, le GAST en est à l’étape 2 (phase comparative avec les différentes bases des données existantes).

Il y a également une phase d’observation d’une dizaine de jours sous responsabilité du bureau d’études EXEM afin de s’assurer de la bonne capture et remontée d’informations sur la centrale de supervision. Puis, c’est la phase de récupération des données, avec comme finalité la mise à disposition des résultats pour l’ensemble des salariés, via une communication générale par la direction.
(*) GAST : Groupe d’Alerte en Santé au Travail. Visiter le Site officiel

Atos CFDT

GRATUIT
VOIR